Aux origines de l'hypnose ericksonienne

C'est au célèbre psychiatre américain Milton Erickson que l'on doit l'hypnose ericksonienne.

Au cours de ses études de médecine, il a réalisé des recherches sur les états de conscience modifiés ainsi que sur les différentes formes de communication hypnotique qui ont bouleversé les connaissances que l'on avait à cette époque.

Loin de l'hypnose traditionnelle, Il ne s'agit plus de faire des suggestions directes et parfois rigides mais d'offrir la possibilité au patient de trouver ses propres solutions grâce à ses propres ressources comme une boîte magique.

L'hypnose ericksonienne vise à induire un état de conscience modifié, proche du rêve.

 

Les domaines d'application de l'hypnose ericksonienne

L'hypnose permet de traiter de nombreux problèmes :

  • crises d'angoisse, stress, des névroses, de l’anxiété, des phobies…
  • dépression, phobies, troubles alimentaires, eczéma, psoriasis,
  • troubles digestifs…troubles du sommeil, préparation à un examen, énurésie, manque de confiance en soi, problèmes d'estime de soi l’anxiété, les phobies,
  • la dépendance au tabac, l’alcool, les drogues douces etc...
  • pour soulager de nombreuses douleurs, par exemple le mal de dos, les migraines…

L’hypnose est une technique de plus en plus utilisée pour résoudre certains problèmes de santé aussi bien physiques que psychologiques.

Pendant la phase d’hypnose, la personne atteint un état de relaxation tel que la production d’endorphines est maximale, souvent surnommées « hormones du bonheur »,.

 

L’hypnose : dans un état second

L’hypnose a pour but d’amener la personne dans un état à mi-chemin entre la veille et le sommeil. En termes scientifiques, on parle d’EMC ou état modifié de conscience.

Ce que l’on appelle aussi la transe hypnotique est en réalité un état de profonde relaxation : la personne vit une sorte de rêve éveillé.

Aujourd’hui, cette méthode est de plus en plus utilisée en médecine, pour soulager des douleurs ou certaines maladies, mais aussi en psychothérapie, pour apporter une réponse pratique et efficace à de nombreux problèmes psychologiques, comme l’anxiété, les phobies, la dépendance au tabac, etc.

 

L’hypnose pour soulager les troubles physiques

Les mécanismes d’action précis de l’hypnose sont aujourd’hui encore assez mal connus. Mais l’hypnose semble efficace pour soulager de nombreuses douleurs, par exemple le mal de dos, les migraines…

En effet, pendant la phase d’hypnose, la personne atteint un état de relaxation tel que la production d’endorphines est maximale. Si ces hormones, libérées par le cerveau, sont souvent surnommées « hormones du bonheur », ce n’est pas pour rien : elles provoquent du plaisir, et ont une action antalgique réelle (c’est-à-dire qu’elles diminuent la douleur).

 

L’hypnose contre les troubles psychologiques

En amenant le patient à se relaxer complètement, l’hypnose est aussi une excellente solution pour soulager de nombreux troubles d’ordre psychique. C’est le cas du stress, des névroses, de l’anxiété, des phobies…

Elle est également efficace pour résoudre tous les problèmes d’ordre psychosomatique (c’est-à-dire quand les problèmes psychologiques se manifestent par des symptômes physiques) : eczéma, psoriasis, troubles digestifs…

Elle permet par ailleurs de se défaire de certaines addictions comme le tabac, l’alcool, les drogues douces… C’est aussi une méthode très prisée par toutes les personnes sujettes à des troubles alimentaires, comme l’anorexie ou la boulimie, ou simplement qui souhaitent perdre du poids, en complément d’un régime.

 

L’hypnose : pensez-y pour votre enfant !

Thérapie de l’attention, l’hypnose peut permettre à votre enfant de se défocaliser sur ce qui le stresse ou le fait souffrir pour réorienter son attention sur des choses positives.

Avec l'hypnose, votre enfant va apprendre avec l’hypnopraticien à détourner son attention de ce qui l'affecte, le gêne pour la concentrer sur des choses qui l'apaisent, lui font du bien.

Son bras le gratte à cause d’un eczéma ? Imaginer qu’il passe un gant magique l’aidera à calmer les démangeaisons… Il a peur du noir ? Se projeter en train de tuer les dragons, comme le héros de ses contes préférés, va lui permettre d’affronter les démons qui hantent ses nuits !

Le manque de confiance en soi peut paralyser un enfant dans ses apprentissages. Il a du mal avec la lecture ? Sa difficulté est augmentée par sa peur de l’échec et du regard des autres. Pourtant, il sait faire plein d’autres choses : du vélo, nager, des Lego…

Pendant la séance d’hypnose, l’enfant est ramené à des situations d’apprentissages positives. Cela va l’aider à faire émerger une solution et à renforcer sa confiance en lui.

Contrairement aux idées reçues, l’état hypnotique ne fait pas perdre le contrôle. Durant la séance, l’enfant est bien éveillé. Il peut jouer, parler tout en se trouvant dans un état de conscience modifiée, de vigilance accrue.

Explications d’Isabelle Célestin-Lhopiteau, hypnopraticienne.

Essentielle

La qualité du contact, du lien et de la relation qui s’établit entre le consultant et le thérapeute.

Qualité d'écoute, de communication

Pour instaurer un climat de confiance.

Guider vers le changement

Les personnes qui désirent se libérer grâce à leurs propres ressources.

Émotions et renforcement des capacités

Le travail s'effectue sur les émotions de la personne et non sur les maladies qui sont du domaine médical.

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.